Buron cantal
CDT15/P.Soissons
Partage :

Un bâti authentique !

Les hauts pâturages d’Auvergne sont parsemés çà et là de curieuses petites maisons de pierre : les burons, qui ont accueillis hommes et bêtes durant les périodes d’estives. Entre mai et octobre, les troupeaux étaient mis en pâturage et le lait collecté, transformé sur place en fromage. Cette tradition pastorale a peu à peu disparu, mais quelques passionnés se chargent de réhabiliter ces burons pour y créer des gîtes d’étape, pour certains au confort bien moins rudimentaire que dans le passé. Une idée de séjour à la fois atypique, originale et insolite.

Histoire

Un habitat emblématique

 
Habitat emblématique des montagnes cantaliennes, le buron désigne un bâtiment en pierre couvert de lauzes ou d’ardoises, que l’on trouve dans les monts du Cantal, de l’Aubrac, du Cézallier et des monts Dore.

Généralement le buron comprenait un grenier à foin, un abri pour les veaux, une chambre et une pièce servant à la fabrication du fromage.

Au XVIIIème et le XIXème siècle, le nombre de buron était très important, jusqu’à connaître un déclin à partir de la seconde guerre mondiale du fait de l’évolution des pratiques agricoles. Les burons se sont effacés progressivement du paysage pour retomber à la forme de tas de pierre.

Burons de Salers et Auvergnats
CDT15/-C.Vidalinc
Le métier

Une vie de buronnier

De mai à octobre, les hommes partaient dans les montagnes. Une équipe de buronniers était souvent composé d’un vacher, un berger, un boutiller chargé d’aider le vacher et un pâtre, un adolescent chargé des veaux et de la garde du troupeau.

La vie au buron était immuablement rythmée par les 2 traites quotidiennes, les vaches emmenées paître dans la montagne, les soins aux animaux et la transformation du lait.

La journée commençait avant le lever du soleil, aux alentours de 4h30 et le travail s’étirait inlassablement jusqu’à la nuit tombée. A 20h30 après avoir parqué les vaches, il était enfin temps de se coucher sur un lit en planches, jusqu’à la journée suivante, 5 mois durant. Le travail était difficile et les conditions de vie sommaires.

buron cantal
CDT15
Idée séjour

Et si vous séjourniez dans un buron ?

Séjourner dans un buron c’est choisir un mode d’hébergement à la fois traditionnel et original. C’est se couper du monde pendant quelques jours et profiter pleinement de la nature qui nous entoure. C’est aussi se retrouver en famille ou entre amis, dans un cocon chaleureux et convivial.

Dans le parc naturel régional des volcans d’Auvergne, au cœur des Monts du Cantal, 3 burons, le buron de la Chambe, Niercombe et la Fumade ont été réhabilités et connaissent maintenant une nouvelle vie. Pour y séjourner, 2 heures de marche sont comptées, en suivant un ancien chemin de transhumance.

Buron Fumade Vieille Cantal
CDT15

Buron de la Fumade Vieille

Le buron de la Fumade Vieille se mérite : 1h30 de marche au départ de Niervèze, avec une aide logistique en 4 x 4 sur un chemin privé.
L'ancienne cave à fromage est devenue une salle à manger, le bédélat, jadis réservé aux veaux, abrite un coin cuisine et deux salles d'eau, l'affrontadou (ex salle de traite), une chambre avec 3 couchages pour deux et 3 couchages individuels. Une mezzanine peut encore accueillir cinq dormeurs...

Je découvre
Buron Niercombe
CDT15/S.Favat

Séjour chic
Le buron de Niercombe

Vous préférez l'intimité ? A 200 m de là, le buron de Niercombe, restauré par les propriétaires de la superbe Chapellénie, à Aurillac, comblera les couples pour un séjour plus chic, à 2 ou 4 quatre personnes.
Avec une vue encore plus spectaculaire sur les monts du Cantal...

Je découvre
buron de la chambe cantal
CDT15

Buron de la Chambe

Plus accessible, le buron de la Chambe offre un aménagement raffiné et chaleureux. Le buron possède deux chambres indépendantes, un poêle à bois et une magnifique cuisine.

Je découvre
Buron d-Eylac
CDT15/L.Lecsure

Le buron refuge d'Eylac

Enfin, dans le très beau cadre du Puy Mary se trouve le buron refuge d’Eylac. A réserver aux amateurs de grands espaces et d’endroits isolés, le buron d’Eylac n’est accessible en hiver qu’en raquettes ou à ski de fond depuis le Col de Serre.

Je découvre

Week-end dans les burons

Autour des burons
  • Animaux acceptés
Salers Maison thématique

Les Burons de Salers

Chalvignac Maison thématique

Le Buron de la Résistance

Saint-Projet-de-Salers Visite guidée et/ou commentée

Buron du Roc de Labro

Laveissière Maison thématique

Maison du Buronnier

Vos favoris

Votre panier est vide.