Auvergne Rhône-Alpes - Allier - La forêt de Tronçais.
Cathédrale végétale

La forêt de Tronçais

Partage :
4.0.1
Forêt de Tronçais - Laurent Guindolet, merrandier, travaille pour un grand tonnelier du Bordelais
Tricentenaie

300 ans d'histoire

Jadis propriété des ducs de Bourbon, la forêt de Tronçais est devenue propriété de l’état sous François 1er.

Au XVIIe siècle, Colbert (alors principal ministre d’État de Louis XIV) a initié la rénovation et le reboisement de la forêt afin de créer une réserve de bois pour les chantiers de marine. Plus tard, la première révolution industrielle entailla la forêt nouvellement créée : 2/3 des futaies ont été abattues pour fournir en bois les nouvelles forges. C’est aussi à cette époque qu’ont été creusés des étangs pour fournir les forges en énergie hydraulique.

Elle est aujourd’hui reconnue comme une forêt écologiquement riche avec un modèle de gestion durable. Les chênes d’exception de la forêt de Tronçais sont utilisés pour la création de tonneaux de cognac ou de grands vins, l’ébénisterie ou, avec les bois les moins nobles, le chauffage.

L'histoire de la forêt
Auvergne Rhône-Alpes - Allier - La forêt de Tronçais.
Auvergne Rhône-Alpes - Allier - La forêt de Tronçais.
patrimoine classé

Des chênes remarquables

Des arbres aussi hauts que des bâtiments de 15 étages ? Tout est possible à Tronçais ! Certains chênes, nés il y a plus de 350 ans au cœur de cette Forêt d’exception®, ont traversé les siècles car leur forme empêchait leur exploitation. Aujourd’hui, 19 spécimens sont reconnus arbres remarquables.

Grâce à un sentier pédagogique dans la Futaie Colbert II, il est possible de découvrir un îlot de vieillissement composé d’arbres bicentenaires.
 
En 2020, un certain nombre d'installations ont vu le jour pour valoriser et protéger plusieurs arbres remarquables, des installations conçues comme des écrins. De véritables oeuvres d'art à découvrir !

Les chênes tricentenaires
Auvergne Rhône-Alpes - Allier - La forêt de Tronçais.
Sé dépenser en forêt

De nombreuses activités

En plus de la randonnée pédestre qui peut se pratiquer facilement sur les sentiers balisés de la forêt , il est possible de parcourir Tronçais en deux roues dont un mode de déplacement unique et ludique : la Fat-Trott. (trottinette tout terrain) Idéale pour emprunter les chemins de traverse aux côtés d’un guide, elle permet de profiter de la forêt sans effort grâce à l’assistance électrique.

En été, il est possible de s’initier au cani-kart : installé dans un kart tiré par une adorable meute de chiens d’attelage, les paysages forestiers défilent. Plus soft, la cani-rando permet de randonner à son rythme tracté par un chien attaché à un harnais.

Pour les amoureux des champignons, l'automne permet d'aller à la "chasse" aux champignons ! Des sorties mycologiques guidées sont oganisées pour ceux qui n'auraient pas l'oeil assez aiguisé !

À faire et à voir
Une complainte exceptionnelle

Le brame du cerf

À l’automne, la saison des amours bat son plein chez les cerfs qui peuplent la forêt de Tronçais. Pendant plusieurs semaines, le râle mystérieux du roi de la forêt résonne au crépuscule et à la tombée de la nuit. Impressionnant, ce cri permet au cerf en rut d’attirer les biches et d’éloigner les potentiels concurrents. Parfois, les cerfs qui cherchent à conquérir la même biche peuvent s’affronter à coups de bois.

Pour observer le brame du cerf, un événement qui ne manque pas de fasciner les passionnés de nature, il faut veiller à prendre quelques précautions
Pour être sûr de respecter les animaux et leur milieu naturel, des sorties encadrées sont organisées en forêt de Tronçais. 
Un observatoire a également été aménagé pour profiter de cet évènement dans les meilleures conditions. 

Le brame du cerf
Vos favoris

Votre panier est vide.