Les petits secrets de la « Casadei »

Pourquoi venir à la Chaise-Dieu ?

Partage :

6 raisons de venir à la Chaise-Dieu

Parce que

cette abbaye est un joyau

L’abbaye regorge de trésors patrimoniaux qu’on découvre au gré d’un nouveau parcours de visite : orgue, stalles, tombeau du pape Clément VI, fresque de la danse macabre et cloître se dévoilent sous nos yeux. Parcours avec audio-guides ou visites thématiques avec guide conférencier, l’abbaye n’aura plus de secrets pour vous !

Abbaye de La Chaise-Dieu

Parce qu’il y a une toute nouvelle scénographie immersive

L’historique de l’abbaye est maintenant présenté par Stéphane Bern ! Il prend place aux côtés d’autres nouveautés qui permettent de découvrir 1000 ans d’histoire et d’architecture : projection optique pour s’immerger dans l’univers pictural des danses macabres, films et objets autour de la restauration des tapisseries et film en théâtre optique.

Parce qu’il y a

une salle à l’acoustique mystérieuse

La salle de l’Echo réserve une expérience sonore unique. Tourné vers le mur, on se met à chuchoter et, par un jeu d’écho, le compère placé en diagonale à l’autre extrémité entend ce que l’on dit. Un jeu de cache-cache à deux pour se dire ou redire des petits mots doux….

Et pour ressentir la puissance acoustique de ce lieu, on s’offre un moment d’exception avec le Festival de la Chaise-Dieu et les grandes œuvres du répertoire de musique sacrée et symphonique.

Parce qu’il y a

un trésor national

Véritables bandes dessinées des temps anciens, les 14 tapisseries flamandes du XVIe siècle reviennent à la Chaise-Dieu après une restauration minutieuse. Elles sont exposées dans un nouveau lieu, dans des conditions uniques de mises en lumière et de proximité, une découverte « yeux dans les yeux »

Parce qu’on y

croise des moines

Apercevoir les moines déambuler dans le cloître ou dans les rues du village de la Chaise-Dieu, l’image est déjà peu banale. Mais saviez- vous qu’on les croise aussi en pâtisserie tout enrobés de chocolat ?

Parce qu’il y a

plein d’activités famille

Architecture gothique du site, quotidien d’un moine ou encore bestiaire de la Chaise-dieu, n’auront plus de secrets pour les bambins. Ils apprennent en manipulant jeux et maquettes en bois et les plus joueurs, peuvent même enfiler un costume pour partir à la recherche de tous ses trésors.

Avant de repartir de cette rayonnante abbaye, on pique une tête ou on glisse à bord d’un pédalo dans les eaux rafraîchissantes du plan d’eau de la Tour.

Vos favoris

Votre panier est vide.