Atelier Tartinades chez Ana'chronique avec Elisabeth Delafontaine animatrice culinaire à Marat (63).
Éveiller mes papilles

Ana’Chronique, une pause hors du temps.

Partage :
Paul-André COUMES

Paul-André Coumes

Photographe et rédacteur, je réalise des reportages très variés, qui vont de l'art de vivre à l'environnement en passant par le patrimoine et le portrait.

Ana’Chronique, une pause hors du temps.

Paul-André COUMES
CD63/ D. Frobert
Sur le piémont du Forez

deux passionnés réenchantent nos quotidiens par la cuisine et l’art de vivre. 

Après avoir exercé dans la communication, Elisabeth s'est tourné vers sa passion de toujours : la cuisine. Les ateliers qu'elle propose visent à promouvoir la consommation de légumes sous des formes ludiques, créatives et conviviales. Par les temps qui courent, il n'est pas si anachronique que cela de vouloir nourrir à la fois le corps et l'esprit.  « C’est l’occasion de prendre du recul par rapport au quotidien et la cuisine est sans aucun doute l’activité la plus facile pour le faire car tout le monde vit quotidiennement une expérience de mangeur.» On l’aura bien compris, la cuisine est pour Elisabeth la porte d’entrée qui nous met en lien avec tout le vivant. « S’alimenter c’est se transcender, se positionner dans le monde. Ça va beaucoup plus loin que la simple subsistance. On s’intéresse à soi, à l’environnement social et naturel, proche ou plus lointain.»

Paul-André COUMES
Atelier Tartinades chez Ana'chronique avec Elisabeth Delafontaine animatrice culinaire à Marat (63).

Transmission de savoir...

Révéler le potentiel créatif de tout un chacun est l’un des objectifs d’ana’chronique qui nous invite à nous connaître et à développer notre autonomie au travers de l’acte alimentaire. C'est pour cette raison que les ateliers démarrent toujours par un peu de théorie sur l'origine des recettes proposées et leur intérêt nutritionnel. On y apprend le discernement dans le choix des produits mais aussi des associations saines et régénérantes. Elisabeth puise son inspiration dans la cuisine du monde qu'elle revisite à l'occasion et détourne pour coller au mieux avec les produits issus de l'agriculture biologique locale. Elle ne s’interdit pas non plus quelques incursions dans les médecines traditionnelles chinoises, indiennes sans oublier celle d’Hippocrate.

Paul-André COUMES
Paul-André COUMES

...et de savoir-faire.

En ce début d'été, les tartinades tombent à point nommé. Elisabeth explique à ses élèves du jour que ce mot bien français nous vient du Québec. Simples et rapides à réaliser, les tartinades sont une alternative économique aux produits industriels riches en graisses saturées, en sucre, sel et autres additifs. Après l'éveil des consciences, voyageons autour des grands classiques de la planète : houmous, guacamole, pesto permettent de comprendre les principes de base et la riche palette des saveurs (doux, piquant, amer…) et des ingrédients (légumes et légumineuses, oléagineux, épices, condiments).
Les tabliers bien noués, tout le monde passe au plan de travail à l’écoute des précieux conseils : « Pour faire un dhal de lentilles corail, privilégiez la noix de coco râpée au lait, souvent de qualité inégale ». On varie aussi les supports : toutes les variétés de pains sans oublier les légumes eux-mêmes ! A l'issue de l'atelier, on se régale avec légèreté et convivialité et l'on repart avec mille recettes pour retrouver le bon sens et devenir par la cuisine l'artisan de sa santé.

Paul-André COUMES
Paul-André COUMES
Un corps sain

dans des murs sains

Dans la droite lignée de cette philosophie, les bâtiments annexes de cette ancienne ferme accueillent des hébergements. Elisabeth et Gérard s’étant connus sur les bancs de l’école d’architecture, le projet d’ana’chronique fut une aubaine pour mettre en pratique certains de leurs principes. L’architecture traditionnelle dialogue ici avec la rénovation contemporaine. Les étroites fenêtres carrées typique du Livradois-Forez donnent le contrepoint aux larges verrières. La literie en laine biologique provient de la coopérative Ardelaine, pionnière des circuits courts. Proposition audacieuse, à l’image de leur engagement écologique, les quatre chambres d’hôtes sont équipées de toilettes sèches.  «Nous avons aussi fait le choix de chasser les ondes des parties communes. Si la connexion filaire est privilégiée, la wifi reste possible sur demande.» Et cela n’enlève rien au plaisir de prendre son bain face à la vallée, sans autre vis-à-vis que celui des oiseaux.

 

Paul-André COUMES

Une vue très nature

Atelier Tartinades chez Ana'chronique avec Elisabeth Delafontaine animatrice culinaire à Marat (63).

Une cuisine saine

Ana'chronique : chambres d'hôtes et ateliers cuisine à Marat (63)

Ana'chronique, un hébergement pur

Ana'chronique : chambres d'hôtes et ateliers cuisine à Marat (63)
Vous pourriez aimer
  • Wifi
Marat Loisirs culturels

Ana'chronique

Réservez en ligne
  • Wifi
Marat Chambre d'hôtes

Ana'chronique

  • Wifi
Marat Restaurant traditionnel

Ana'chronique

Vos favoris

Votre panier est vide.