Gorges Jordanne
CDT15/T.BONNET
M'émerveiller

Dans l’intimité des Gorges de la Jordanne

Partage :

Thierry Bousseau

"Cantalien d'adoption et amoureux de cette terre d'exception, je vous invite à en partager les trésors les plus secrets au gré de mes rencontres et de mes flâneries..."

Aménagée sur un ancien chemin de pêcheurs, la balade des Gorges de la Jordanne plonge le visiteur dans un monde sauvage et mystérieux. Une promenade estivale qui vous rafraîchira les idées sur la faune et la flore des monts du Cantal !

C’est un monde à part, invisible depuis la route qui mène d’Aurillac au Puy Mary. Les gorges de la Jordanne, secrètes et mystérieuses, sont longtemps restées accessibles aux seuls pêcheurs et randonneurs chevronnés. Jusqu’en 2006, certaines portions n’étaient même accessibles qu’à la nage ! A la faveur d’un aménagement réalisé le long de son lit, la rivière dévoile son intimité sur un parcours de 4 km.

Gorges de la Jordane
CDT15/LeCailllouAuxHiboux

Beauté, quiétude… et fraîcheur

L’été, c’est un vrai bonheur de suivre ce parcours sans difficulté*, qui remonte la Jordanne à contre-courant. D’une part en raison de la fraîcheur qui y règne (voici un refuge idéal en période de fortes chaleurs !). Mais aussi et surtout parce que le promeneur est saisi par la beauté et la quiétude de ces gorges aménagées de passerelles, pont japonais, escaliers et plates-formes en bois. Au total, 14 ouvrages offrant un accès sécurisé à cette belle rivière de montagne.

Gorges de la Jordane
CDT15/LeCaillouAuxHiboux

Une ambiance féerique

Née dans le cirque de Mandailles, sur les flancs du Puy Mary, la Jordanne se fraye un passage dans un étroit corridor en forme de U, formé par l’érosion glaciaire. Elle est surplombée d’éperons rocheux, dont certains culminent à 60 mètres, plongeant le promeneur dans une ambiance féérique ! Le minéral et le végétal s’y côtoient en parfaite harmonie: lichen, lierre, plantes et fleurs forment un tapis végétal recouvrant d’imposantes roches de basalte.

Gorges de la Jordane
CDT15/LeCaillouAuxHiboux

Menez l’enquête !

Le chemin est bordé de hêtres, aulnes, chênes, tilleuls et frênes, que le promeneur est invité à découvrir grâce à une suite d’énigmes. Cette enquête vous conduira à deviner également de mystérieux auteurs d’empreintes. Martres, renards, chevreuils, blaireaux, loutres : la Jordanne abrite une faune riche et souvent méconnue, que vous aurez peut-être la chance d’apercevoir au prix d’un peu de patience… et d’un brin de chance !

 

Parcours frisson pour les plus intrépides

Après avoir franchi le verrou glaciaire, le chemin aboutit à un chaos de rocailles granitiques, la partie la plus sauvage du parcours. On est saisi par ce lent travail de la nature qui a façonné ces paysages fantastiques ! La randonnée se termine au pied de la belle cascade de Liadouze… mais les plus intrépides poursuivront la balade en empruntant le « parcours frisson » proposé par l’association Murmur & Nature. Au programme : via ferrata, ponts de singe et tyroliennes. Emotions garanties !

* Pensez à prendre l’équipement minimum pour une randonnée en montagne : chaussures de marche, chapeau, eau.
L’accès se fait depuis le parking aménagé à l’entrée du village de Saint Cirgues de Jordanne.

Vos favoris

Votre panier est vide.