CDT15/ComComSA
faire le plein de sensations

Piste verte de Sumène

Partage :

Thierry Bousseau

Cantalien d'adoption et amoureux de cette terre d'exception, je vous invite à en partager les trésors les plus secrets au gré de mes rencontres et de mes flâneries...

En roues libres sur l’ancienne « ligne du charbon »

Aménagée sur le tronçon d’une ancienne voie ferrée, la piste verte de Sumène Artense invite à flâner sur les traces d’un Cantal méconnu. En toute quiétude et avec quelques surprises au programme !

CDT15/ComComSA
en famille

une journée nomade...

En quête d’un circuit vélo avec ma petite famille, c’est en Sumène que je trouve le parcours idéal : avec ses 15 kilomètres de voie sécurisée, la « Piste verte » offre les conditions parfaites pour une journée nomade en vélo électrique, trottinette ou roller.

Aménagée sur le tracé d’une voie ferrée désaffectée, autrefois surnommée « la ligne du charbon », elle offre quelques points de vue imprenable sur la douce campagne de la vallée de la Sumène !

CDT15/ComComSA
Pôle location

Rollers, trottinettes ou vélo : à chacun sa monture !

C’est à l’ancienne gare d’Ydes-Champagnac, reconvertie en pôle location de matériel à roues, que nous louons nos montures. Nous n’avons que l’embarras du choix : vélos électriques, VTT et VTC de toutes tailles, rollers et trottinettes.

Les parents jettent leur dévolu sur deux vélos électriques, les enfants choisissent rollers et trottinettes. A chacun son plaisir !

Ydes étant situé à mi-parcours, il faut choisir une première destination : les enfants ont repéré le tunnel de Parensol en direction de Bassignac… nous prenons donc le cap à l’ouest*.

CDT15
Souffler...

En toute liberté sur une piste sécurisée

Avouons-le d’emblée : le parcours ne présente aucune difficulté.

Le faible dénivelé et la largeur de la piste, bien sécurisée, permettent de contempler le paysage à loisir ! Une journée idéale pour souffler entre deux randonnées. Les enfants sont plein d’insouciance et ravis de cette liberté de mouvement : ici, aucune voiture à éviter ni de feux rouges ! D’anciens passages à niveaux témoignent de l’ancienne voie ferrée, qui se faufile en pente douce entre bois, hameaux et rivières. A l’approche des intersections, des corridors de métal invitent à freiner avant de traverser. L’occasion de lire les panneaux informatifs indiquant les différents points de vue, avec à la clé quelques éclairages intéressants sur le patrimoine bâti et naturel.

CDT15/ComComSA
Parensol

Entre tunnel et viaduc…

Le vent dans le dos, nous empruntons le viaduc de Bassignac et ses arches de pierre volcanique, offrant une vue imprenable sur le village de Bassignac et l’église Sainte-Radegonde, surmontée de son joli clocher à peigne. Nous voici bientôt à l’approche du tunnel de Parensol : long de 534 mètres, il nous plonge dans au cœur d’un des principaux ouvrages d’art de l’ancienne voie de chemin de fer. Nous ne regrettons pas la petite laine que nous a conseillé de prendre l’hôtesse du Pôle location : l’atmosphère y est nettement plus fraîche !

CDT15/ComComSA
Retour

Sur les traces de l’ancienne «ligne du charbon»

Sur le chemin du retour, nous apercevons l’ancien « carreau de la mine » et son four à coke (aujourd’hui « mémorial de la mine ») : témoin de la révolution industrielle et de l’industrie charbonnière de la  fin du 19ème siècle, il regroupait autrefois l’ensemble des installations nécessaires à l’acheminement et au traitement du charbon. Parmi les multiples houillères d’Auvergne, les mines de Champagnac et de Vendes servaient notamment à fabriquer la « coke », au fort pouvoir calorifique.

CDT15/ComComSA
A la découverte du patrimoine

Château Renaissance et plateau basaltique

En direction de Cheyssac, la suite du parcours présente quelques curiosités : le château de Trancis, ancienne maison bourgeoise métamorphosée en maison de style Renaissance, mais aussi le Plateau de Chastel Marlhac, relief basaltique circulaire aux falaises abruptes de 30 mètres de haut, ou encore le Pic de Charlus, où fut édifié le château féodal de la famille de Charlus, l’un des plus importants du Nord de la Haute Auvergne.

Au confluent de trois rivières (Sumène, Marilhou et Mars), la vue panoramique s’étend du plateau de Mauriac aux Gorges de la Dordogne, en passant par les Monts du Cantal. De quoi satisfaire votre soif de grands espaces !

* Si vous disposez de votre matériel, le départ peut se faire depuis n’importe quel point de départ et dans le sens que vous voulez.

 

A proximité
  • Animaux acceptés
Lanobre Site et monument historiques

Château de Val

  • Animaux acceptés
Bassignac Parc et jardin

Le Jardin Délirant

Trémouille Sports d'eau

Centre Nautique de Lastioulles

Ydes Musée

Musée - Exposition de Papillons et autres Insectes du Monde

  • Animaux acceptés
Trémouille Lac

Lac naturel de La Crégut

  • Animaux acceptés
Trémouille Divers autres commerces

Centre de Pêche de Lastioulles

Vos favoris

Votre panier est vide.