Le Tour des Vaches Rouges
Frédéric Lantier
Au départ de : Égliseneuve-d'Entraigues

Le Tour des Vaches Rouges (départ Puy-de-Dôme)

Partage :
Voir l'itinéraire

Le Tour des Vaches Rouges aussi dénommé Tour du Cézallier à réaliser en 5 ou 8 jours est un magnifique itinéraire de randonnée situé sur les hauts plateaux préservés du Cézallier entre les monts du Cantal et le massif du Sancy.

Le Tour des Vaches Rouges
Le Tour des Vaches Rouges
Vaches - Cézallier
Taureau Aubrac - Cézallier
Lac d'En-Bas - La Godivelle - Cézallier
Ruisseau vers Boutaresse
Col de Chamaroux
Col de Chamaroux
Col de Chamaroux enneigé
Fontaine Montgreleix
Le Tour des Vaches Rouges
Description détaillée

À cheval sur les départements du Cantal et du Puyde-Dôme, en plein cœur du Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne, le pays des vaches Salers, des volcans et des estives propose un "Best Of" des paysages auvergnats et des panoramas exceptionnels sur la Chaîne des Puys, le massif du Sancy et les monts du Cantal.

L’itinéraire se décline en 3 boucles au choix de 135 km (boucle principale), 78,5 km (boucle Ouest) ou 84 km (boucle Est) qui offrent des paysages somptueux et un témoignage du temps et de la vie des hommes dans ces montagnes du massif Central. Au fil des paisibles chemins des plateaux d’estive, on y découvre des villages, églises, abbayes, fontaines, lavoirs, fours à pain et un riche patrimoine vernaculaire.

Le Tour des Vaches Rouges est une invitation à la contemplation, à l’authenticité et à la découverte de cette terre fromagère et volcanique auvergnate. Un voyage qui a du sens.

1 - Égliseneuve-d’Entraigues / Brion – 16 km – D+610 m – 5h15 – Altitudes 941 m / 1277 m.
La belle cascade d’Egliseneuve d’Entraigues (20 m) où l’eau coule sur un socle basaltique et cristallin donne le ton de cette étape 5 étoiles aux paysages façonnés par les glaces et le feu. Le tracé nous mène à la ferme de la Cide avec un panorama à 360° exceptionnel sur le massif du Sancy et les monts du Cantal. On continue vers Espinchal et ses maisons bourgeoises, puis vers le cirque glaciaire du Joran. Plus loin, La Godivelle et les marais tourbeux de la réserve naturelle de la Sagnes, nous accueillent avec 2 magnifiques lacs de barrage glaciaires, les lacs d’En-haut et d’En-bas. Enfin, au milieu des immenses pâturages, émerge le volcan de la Motte de Brion et son hameau célèbre pour ses 12 foires annuelles aux bestiaux. Ces foires anachroniques rappellent l’importance de l’élevage dans ce pays d’estive. Depuis La Motte de Brion on jouit de vues imprenables sur tout le Cézallier et le puy de Dôme.

2 - Brion / Anzal le Luguet – 17 km – D+405 m – 5h15 – Altitudes 1113 m / 1345 m.
Cette étape nous régale de nouveau en nous menant sur d’immenses tapis de velours vert à la découverte de véritables "Grands Espaces". L’itinéraire file
en direction de Jassy (cascade) puis de Boutaresse, en offrant de beaux panoramas. La beauté et le silence des lieux sont seulement interrompus par le tintement des cloches des Salers, Aubracs ou Limousines qui rappelle que la vie emplie ses montagnes d’estive en été. Au fil du tracé et au milieu d’un océan de courbes et de verdure, apparaissent des burons et des bourgs souvent tournés vers la production de produits fermiers. On arrive à Parrot domaine des skieurs de fond en hiver et des vététistes en été, avant de descendre au fond du cirque glaciaire d’Artout, l’une des plus belles vallées glaciaires d’Auvergne. Ce cirque est situé au pied du Signal du Luguet, point culminant du Cézallier à 1551 m. On arrive enfin à Anzat-le-Luguet pour une pause bien méritée.

3 - Anzat Le Luguet / Laurie – 20,9 km – D+720 m – 6h50 – Altitudes 803 m / 1129 m.
Avec presque 21 km, c’est l’une des étapes les plus longues du Tour des Vaches Rouges. La longueur du tracé et l’engagement physique nécessaire seront largement compensés par la variété des paysages traversés. Depuis Anzat, dominé par le Signal du Luguet (1551 m), l’itinéraire traverse le bois de Besse qui marque la limite entre le Puy de Dôme et le Cantal, et amène à Courteuge. Ensuite, l’itinéraire se faufile dans la lande à genets purgatifs puis redescend à Leyvaux. On rejoint alors les gorges des ruisseaux d’Apcher et de Barthonet, où jadis, des mines d’antimoine ont été exploitées. Enfin, après les remontées successives sur le plateau de Lusseaud puis d’Anliac, apparaît le village de Laurie posé à flanc de colline.

4 - Laurie / Peyrusse – 20,5 km – D+810 m – 6h40 – Altitudes 754 m / 1134 m.
C’est encore une belle étape qui se profile : vallées, bois et plateaux alternent tour à tour le long de ces 20,5 km. Au hameau de la Bastide, la Tour de Colombine (12ème siècle) et les vestiges de sa motte castrale marquent le paysage. Puis, par une petite route, une longue descente amène au moulin de Fournial. Delà, un joli pont en pierre permet de traverser la rivière sauvage de la Sianne. Ensuite une remontée à travers bois permet de gagner le hameau du Bru et son plateau. L’itinéraire se poursuit à travers les pâturages. Sur l’horizon dominé par le puy de Mathonière et Bruyère Grande, les pales des éoliennes pourfendent l’air d’un rythme bien cadencé. On rejoint alors le hameau de Valence, puis par une large piste entourée de pins, le tracé au profil descendant amène à Peyrusse.

5 - Peyrusse / Allanche – 12,2 km – D+390 m – 4h00 – Altitudes 942 m / 1200 m.
Cette étape est relativement courte (12,5 km), elle permet de bien récupérer et de prendre le temps de visiter Allanche jadis réputée pour ses foires. Depuis
Peyrusse, le tracé remonte à Peyrusse le Haut et au Puech qui culmine à 1 116 m. Ensuite l’itinéraire traverse les prés et permet de gagner le col de la Croix de Lampres (1 196 m). Toujours à travers prés, l’itinéraire contourne le suc de Mourcairol et le puy de Mathonière pour redescendre à Maillargues et Allanche.

6 - Allanche / Marcenat – 21,5 km – D+625m – 7h00 – Altitudes 972 m / 1233 m.
Les 21,5 km de ce tronçon, constituent l’étape la plus longue du Tour des Vaches Rouges. L’herbe y est omniprésente, battue par la brise. Le paysage très lumineux laisse apparaître les formes arrondies du plateau du Cézallier que l’on appelle ici « montagnes ». Une pose pourra être envisagée à la Roche d’Apcher. Cet espace naturel sensible permet de découvrir l’imposant chaos basaltique que l’on pourrait presque comparer à une véritable mer de pierres. Puis l’itinéraire amène au Ponts des Ondes et au hameau du Greil. Delà, sur le flanc sud de la montagne de Rocherousse, l’itinéraire traverse la grande estive du buron de Marquizat pour rejoindre ensuite le vallon de Marcenat en longeant les bâtiments de l’I.N.R.A. (Institut National de la Recherche Agronomique).

7 - Marcenat / Montgreleix – 14,5 km – D+555 m – 4h30 – Altitudes 1049 m / 1273 m.
Les 14,5 km de cette étape s’effectuent sur un rythme assez tranquille. On quitte Marcenat et ses belles demeures bâties par les riches marchands de toile pour atteindre le hameau du Godde. Par la suite, deux curiosités méritent un arrêt : l’un au lieu-dit La Traverse, pour visiter le monastère orthodoxe de la mère du Dieu Znaménié, l’autre, pour admirer la belle cascade du Sailhant. Ensuite l’itinéraire traverse la montagne de Naufonts. Au buron éponyme, une vue à 360° permet de contempler l’immensité des lieux (Mont Chamaroux, massif du Sancy, monts du Cantal). Enfin, le tracé amène au hameau du Lac puis rejoint Montgreleix par une petite route communale. A 1 232 m, Montgreleix est le chef-lieu de commune le plus haute du département du Cantal !

8 - Montgreleix / Egliseneuve-d’Entraigues – 11,8 km – D+297 m – 3h50 – Altitudes 917 m / 1246 m.
Avec 11,8 km, c’est l’étape la plus courte du Tour du Cézalier. Depuis Montgreleix on traverse tour à tour les hameaux de La Bastide, de Lascombe, de Labro,
du Bac et de Lavergne. Le pont de pierre qui enjambe de rau de Loubanère délimite la frontière entre les départements du Cantal et du Puy de Dôme. On remonte alors dans les bois, puis le chemin grimpe jusqu’à la D128 que l’on traverse. Ensuite le tracé longe les prés de part en part et rejoint le village d’Egliseneuve-d’Entraigues.


Variante Pradiers / Boutaresse – 14 km – D+315 m – 4h30 – Altitudes 1174 m / 1458 m.
Cette variante permet de couper le Tour des Vaches Rouges en deux boucles distinctes et de choisir une itinérance plus courte de 5 jours de marche, variante
Est ou Ouest. La grande piste pastorale de la COPTASA (Coopérative Agricole de Transhumance et d’Amélioration des Structures Agricoles) permet ainsi de rejoindre les cols du Mont Chamaroux (1 291 m) dans le Puy de Dôme et de Fortunier (1 280 m) situé dans le Cantal.
Cette piste, qui est également le support à la Grande Traversée du Massif Central à VTT, culmine à 1 450 mètres d’altitude. Ici, au coeur du Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne, un panorama d’exception sur le plateau du Cézallier, le massif du Sancy et les monts du Cantal se dévoile, permettant à tout un chacun de s’imprégner de la puissance et de la quiétude des lieux.

Variante Boucle Ouest – 5 jours – 78,5 km – D+ 2 110 m.
1 - Pradiers / Marcenat : 15 km / 4h50
2 - Marcenat / Montgreleix : 14,6 km / 4h40
3 - Montgreleix / Egliseneuve d'Entraigues : 11,8 km / 3h50
4 - Égliseneuve-d'Entraigues / Brion : 16 km / 5h10
5 - Brion / Pradiers : 21 km / 6h50

Variante Boucle Est – 5 jours – 84 km - D+ 2 625 m.
1 - Allanche / Boutaresse : 20,4 km / 6h40
2 - Boutaresse / Courteuges : 17,3 km / 5h40
3 - Courteuge / Laurie : 13,7 km / 4h30
4 - Laurie / Peyrusse 20,5 km / 6h40
5 - Peyrusse / Allanche : 12,2 km / 3h50

Informations complémentaires
  • Type : Boucle
  • Environnement : Lac ou plan d'eau à moins de 300 m, Vue montagne, En montagne, Lac ou plan d'eau à -5 km, Village à -2 km, Au bord de l'eau, Etang à moins de 5 km, Dans une réserve naturelle
  • Animaux interdits, même tenus en laisse, traversée de propriétés privées et de pâtures, troupeaux à l’estive,
  • Pour votre sécurité, prenez toujours avec vous une bouteille d'eau, un chapeau, des vêtements chauds et contre la pluie, et équipez-vous de chaussures adaptées à la marche. Selon les conditions météorologiques, certains itinéraires ne sont pas praticables durant la saison hivernale.
Téléchargements
On vous
recommande aussi
Compains Volcan

Les Monts du Cézallier

La Godivelle Lac

Lac d'en Bas

La Godivelle Lac

Lac d'en Haut

La Godivelle Montagne

Réserve Naturelle des Sagnes et Tourbière de la Godivelle

Mise à jour le 09/09/2019 Par Conseil départemental du Puy-de-Dôme - Service Tourisme
Signaler une erreur
Vos favoris

Votre panier est vide.