Site et monument historiques

Menet Petite cité de caractère

Partage :

Cité de moyenne montagne dans le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne, Menet est blottie au pied du Puy de Menoire et de son lac naturel. On nomme la cité "Menet la Blanche" eu égard à sa géologie, et sa tradition de tailleurs de pierre.

La cité est intimement liée à son environnement. Le lac, aujourd'hui bordé d'un sentier d'interprétation, d’une superficie de 14 hectares à 700 mètres d’altitude, est un lac naturel dont l’origine est incertaine : il serait soit d’origine glaciaire, soit il aurait rempli une dépression creusée par une explosion volcanique. Il est dominé par le Puy de Ménoire, sur lequel on a trouvé des traces d’occupation dès l’âge de bronze.

La commune possède une variété de roches volcaniques extraordinaires (trachyte, phonolite, tuf de Broc) dont les pierres sont exploitées depuis l’Antiquité pour la construction : la cité a marqué de son empreinte tout un territoire. Menet, dont le radical “Men” signifie “Pierre”, est aussi appelée “Menet la Blanche” en raison de l’utilisation du trachyte pour la construction des maisons cossues du bourg.

L’histoire de la cité est aussi marquée par le développement autour de son prieuré, qui dépendait de l’Abbaye de Cluny. L’église Saint Pierre, bâtie au XIIème siècle, se place parmi les plus belles romanes du Nord-Ouest du Cantal, et présente une intéressante série de chapiteaux historiés, du mobilier, un superbe Christ en bois, et un vitrail réalisé par Théodore Stravinsky.

Dans le cœur de la cité on trouve un habitat dense et homogène avec des constructions cossues, pierres de taille en façade, toitures en lauzes surmontées de décorations faîtières et agrémentées de fenêtres de toit parementées d’encadrements en pierres ouvragées. La cité doit beaucoup à la beauté de sa pierre, mais aussi à la qualité de ses maçons et sculpteurs. D’ailleurs, cette tradition de tailleurs de pierre perdure au travers d’animations de qualité aujourd’hui puisque la cité accueille des artistes sculpteurs de tous les continents tous les étés pour la réalisation d’oeuvres, lors du Symposium International de la Pierre, certaines de ces oeuvres trouvant place sur le très renommé “sentier des pierres sculptées”.

Sur le plan artistique, il est à noter que les fils d’Igor Stravinsky ont marqué de leur empreinte la cité : Soulima à travers la musique ayant encouragé la mise en place des célèbres “Nuits Musicales de Menet”, tandis que Théodore a réalisé un vitrail de l’église Saint Pierre.

Informations complémentaires
Services :
Visites gratuites
Ouverture

Période d'ouverture : Ouvert toute l‘année

Toute l'année, tous les jours.

Mise à jour le 10/10/2019 Par Office de tourisme du Pays Gentiane
Signaler une erreur
Vos favoris

Votre panier est vide.