Vue aétienne du Plateau de Gergovie
Henri Derus
Site et monument historiques

Plateau de Gergovie

Partage :

Tombé dans l’oubli, Gergovie est identifié au XVIe siècle par Gabriel Siméoni, érudit florentin fin connaisseur du texte de César. Les premières fouilles archéologiques du site et la découverte des camps romains remontent au règne de Napoléon III.

En 1900, un monument de 26 mètres de haut est érigé sur le plateau pour commémorer la victoire gauloise. Des découvertes complémentaires sont réalisées dans les années 1930 et 1940 :
- un quartier artisanal,
- une porte aménagée dans le rempart,
- une villa gallo-romaine,
- ainsi qu’un sanctuaire dont l’activité a perduré longtemps après l’abandon de l’oppidum.

Les observations du XIXe siècle ont été confirmées par des recherches réalisées entre les années 1990 et 2010 sur les camps césariens, et sur les remparts de Gergovie, clairement contemporains de la conquête romaine. L’interprétation de ces découvertes ne laisse plus de doute quant à la localisation de la bataille.

Les fouilles actuelles, menées depuis 2013 au centre du plateau, dévoilent peu à peu l’organisation urbaine de la ville gauloise : elles ont identifié l’emplacement de la porte principale de l’oppidum et d’une large voie conduisant vers un très vaste espace dallé, qui semble bien correspondre à une place située au centre de la ville.

Tarifs

Accès libre.

Ouverture

Période d'ouverture : Ouvert toute l‘année

Toute l'année, tous les jours.

Mise à jour le 05/08/2019 Par Mond'Arverne Tourisme
Signaler une erreur
Vos favoris

Votre panier est vide.