Freelensers
Recettes

Recettes auvergnates

Partage :
aligot tomme cantal
CDT15/P.Soissons
Par Simone Gascuel

Aligot à la tome fraîche de cantal

Ingrédients pour 5 personnes

1 kg de pommes de terre, 500 g de tome fraîche de cantal, 50 g de beurre, 1 ou 2 dl de crème fraîche

 

Les étapes de la préparation

Faire une purée avec le beurre et la crème. Lorsque la purée est bien chaude, y ajouter la tome coupée en fines lamelles. Continuer à remuer sur le feu, à l’aide d’une cuillère en bois, jusqu’à ce que le fromage soit bien fondu. Servir bien chaud en accompagnement d'une viande, de préférence grillée.

Tarte à la tome de l'Auberge du Bruel
CDT15/P.Soissons
Par Eric Bouyssou

Tarte à la tome fraîche de cantal

Ingrédients pour 8 personnes

250 g de pâte brisée, 300 g de tome fraîche de cantal, 150 g de sucre, 150 g de crème épaisse, 4 œufs, 1 sachet de sucre vanillé, 200 g de myrtilles, 200 g de framboises.

Le croustillant : 100 g de sucre roux,100 g de jus d’orange,100 g de beurre, 80 g de farine

Préparation

Chemiser un moule à tarte avec la pâte brisée. Mélanger au mixeur, afin d’obtenir une crème légèrement granuleuse, la tome fraîche de cantal, les œufs, le sucre et la crème fraîche. Ajouter le sucre vanillé. Garnir le moule à tarte. Cuire à four chaud à 180 °C durant 30 mn environ.

Pour le croustillant, mélanger énergiquement tous les ingrédients afin d’obtenir une belle pâte lisse. Sur une plaque, déposer, à l’aide d’une cuillère à café, des ronds d’une dizaine de centimètres. Passer au four 10 mn à 180°C et obtenir une jolie couleur dorée. Aussitôt, placer chaque rond au fond d’un ramequin afin de lui faire prendre une forme.

Servir avec le coulis en mixant les myrtilles et les framboises et ajouter, pour le décor, une feuille de verveine verte.

Prod03
Par Françoise Fleys

Truffade à la tome fraîche de Cantal

Ingrédients pour 4 personnes

1,2Kg de pommes de terre (variété Monalisa), 400 gr de tome, 50 gr de lard salé, 1 gousse d’ail, 3 à 4 cuillères à soupe d’huile

Préparation

Eplucher les pommes de terre, les couper en rondelles assez fines. Dans une cocotte en fonte, faire fondre le lard coupé en dés avec l’huile. Ajouter les pommes de terre puis faire cuire à couvert environ 30 mn (elles doivent être légèrement rissolées). Pendant ce temps couper la tome en tranches très fines. Hacher l’ail. A la fin de la cuisson, ajouter la tome et laisser fondre quelques minutes à feu très doux. Ajouter l’ail haché et remuer hors du feu en soulevant bien pour obtenir un ruban. Servir aussitôt.

Pounti-Francoise FLEYS
CDT15/P.Soissons
Par Françoise Fleys

Le Pounti

Du lard et des pruneaux : 
Pour le liant, il y a deux écoles : les défenseurs de la mie de pain face aux adeptes de la farine, délayée comme dans une pâte à crêpe.

En revanche, il y a unanimité sur la présence de pruneaux d'Agen, dont l'origine demeure mystérieuse. Côté quantités, Françoise Fleys préconise pour six personnes une pâte réalisée avec 300 g de farine, 1,25 l de lait et 6 œufs. 

"Je frotte une cocotte en fonte ou un plat à gratin avec du lard. Je mélange cette pâte à crêpes avec la verdure (2 bottes de blette, 1 bouquet de persil, 1 bouquet de ciboulette, 2 oignons) et la viande (200 g de lard cuit, 200 g de poitrine de porc et 200 g de jambon blanc), préalablement émincés. Tout en préchauffant le four à 200 °C, je répartis soigneusement un kilo de pruneaux d'Agen dénoyautés dans mon plat et j'y verse la pâte. En trois-quarts d'heure, c'est prêt !".

Le pounti se mange idéalement tiède avec une salade verte.  On sublimera cette spécialité cantalienne avec un vin auvergnat : Châteaugay ou Saint-Pourçain, cela va de soi !

Vos favoris

Votre panier est vide.